Des Envies de Cuisine » Guide des ingrédients » La farine : Mieux s’informer sur les farines

La farine : Mieux s’informer sur les farines

la farine

Vous vous demandez peut-être ce que veulent dire les chiffres lors de l’achat de son paquet de farine ?  voici quelques explications en plus de celles relatives à la nature du produit tellement utilisé en pâtisserie, boulangerie et en cuisine.

Qu’est-ce que la farine ?

La farine est une poudre obtenue en broyant du blé ou d’autres céréales. C’est le principal ingrédient du pain, des pâtes et de la pâtisserie. Il existe différents types de farine, dont la farine tout usage, qui convient à la plupart des recettes.

La farine à pain a une teneur plus élevée en protéines, ce qui la rend plus adaptée à la fabrication de produits à base de levure, comme le pain (même pour le pain au gruyère !). La farine pour gâteaux a une teneur en protéines plus faible, ce qui la rend plus adaptée aux gâteaux et aux biscuits. Il existe également des farines sans gluten, fabriquées à partir de céréales telles que le riz et le maïs. La farine est un ingrédient essentiel de nombreuses recettes, et elle peut également être utilisée pour épaissir les sauces et les soupes. Elle est ainsi utilisée pour faire du pain, des pâtes, des pâtisseries (des desserts donc) et de nombreux autres aliments. Nous fabriquons de la farine depuis des siècles et le processus est resté pratiquement inchangé.

Comment est fabriquée la farine ?

Pour fabriquer de la farine, les grains de blé sont d’abord moulus pour libérer le son et le germe. Le produit qui en résulte est appelé « farine intermédiaire » ou « farine de mouture » Les résidus sont ensuite tamisés pour les séparer en différentes tailles.

Les grosses particules restantes sont utilisées pour fabriquer des aliments pour animaux, tandis que les particules plus fines sont à nouveau tamisées pour produire différentes qualités de farine. Le type de farine dépend de la quantité de son et de germe qui a été retirée. Par exemple, la « farine de blé complète » contient encore tout le son et le germe, tandis que la « farine blanche » a été débarrassée de la plupart de ces nutriments.

En général, plus le son et le germe sont présents, plus la farine est foncée. Le processus de mouture et de tamisage des grains de blé pour en faire de la farine est une tradition séculaire qui se poursuit encore aujourd’hui. Grâce à la technologie moderne, nous avons maintenant le choix entre une grande variété de farines, chacune ayant sa propre texture et sa propre saveur.

Lire aussi :   La congélation : Définition & Explications
farine pour faire des pâtes
Farine utilisée pour faire des pâtes

Les chiffres et lettre sur les paquets de farine

Pour commence la lettre  “T” veux dire Type, le chiffre correspond en fait au taux de minéraux contenu dans la farine: dans la T45 vous l’aurez deviné, il est de 0.45 % et pour la T 55  il est  de 0.55 % bien sur et ainsi de suite.

Il existe d’autre type de farine dont on ne parlera pas ici, mais sachez qu’il existe des farine de type T80 et T110, et dans ce cas la je vous conseille de les prendre au rayon bio  (dans le cas contraires, bonjour les pesticides, insecticides et autres joyeusetés qui se logent dans l’enveloppe même du blé),
ce sont ces 2 types de farine que l’on retrouve généralement dans les rayons des GMS ( grandes et moyennes surfaces).

En résumé plus le chiffre est petit plus la farine est blanche et raffiné, plus le chiffre est grand plus la farine contient l’enveloppe et le germe du blé, elle sera donc très riche en minéraux.

Vous vous demandez sûrement pour quel usage est prévu la T45 ainsi que la T55 ? La T45 est en général utilisée le plus souvent pour les préparation de pâtisserie alors que la T55 voire la T65 sont surtout destinée à la fabrication du pain.

Le moulin pour faire de la farine

Un moulin est une machine qui moud le grain en farine. Les premiers moulins étaient actionnés à la main, à l’aide d’une pierre ou d’un disque métallique pour écraser le grain. Aujourd’hui, la plupart des moulins fonctionnent à l’électricité et beaucoup sont automatisés.

Le grain est introduit dans le moulin par le haut et la farine est recueillie par le bas. Le processus de mouture peut être contrôlé pour produire différents types de farine, de la farine grossière à la farine fine pour pâtisserie.

Moulin à vent
Exemple de moulin à vent pour faire de la farine

Les moulins peuvent également être utilisés pour produire d’autres produits, tels que la farine de maïs ou les aliments pour animaux. Dans le passé, les moulins étaient un élément important de nombreuses communautés, car ils étaient essentiels à la transformation des céréales. Aujourd’hui, les moulins sont toujours utilisés pour produire de la farine, mais ils sont aussi devenus des attractions touristiques populaires.

On utilise encore le terme de « moulin » de nos jours pour désigner les fournisseurs de farine aux boulangers.

X.D.