Des Envies de Cuisine » Guide des ingrédients » Le concombre : Intérêt du point de vue culinaire

Le concombre : Intérêt du point de vue culinaire

cocombre

Le concombre est riche et même très riche en eau, son apport en calories est très bas, sa plus grande qualité est de rafraichir. Il devient donc naturellement la vedette de l’été, seul inconvénient, il est pour certain difficile à digérer, quelques petits trucs qui pourront vous aider.

Le choisir jeune et très frais, le faire dégorger avec du sel, il faut l’éplucher et enlever les pépins qui sont la cause de ses désagréments. Évitez de le garder plus de 5 jours au réfrigérateur, il se fane et devient mou.

Il est de la même famille que le melon, le courgette ou le potiron mais il est né très loin de chez nous dans l’Himalaya et comme beaucoup de ses copains, les légumes et les fruits, il voyage au moyen orient, en chine et en Égypte avant que Charlemagne ordonne sa culture en France.

On le trouve sur les marchés de Mai à Juillet sa provenance le sud de la France, le Loiret et l’Yonne. Le concombre est assez fade, il faut alors le relevé avec de l’ail, des fines herbes du sel du poivre ou du piment.

On le mange le plus souvent cru en salade, mais il peut aussi être dégusté chaud, farcis en gratin, sauté à la béchamel, à la crème, à la vinaigrette associé au salade de crudité si vous êtes au régime.

Avant de faire une salade, n’oublions pas qu’il est utilisé comme produit de beauté. Il aide à lutter contre les rougeurs et les démangeaisons.